Collection Peggy Guggenheim Venise

La Collection Peggy Guggenheim est le musée le plus important d'Italie pour l'art européen et américain de la première moitié du vingtième siècle. Elle est exposée à Venise au palais Venier dei Leoni, sur le Grand Canal, qui a été l'habitation de Peggy Guggenheim.

Ouvert en 1951 par la petite-fille de Solomon R. Guggenheim, riche industriel américain et collectionneur d'art, le musée abrite la collection personnelle d'art du vingtième siècle de Peggy Guggenheim mais aussi des ouvrages d'autres collections et des expositions temporaires.

 

Le palais Venier dei Leoni est un édifice inachevé que les vénitiens appellent "il palazzo non finito". Il a été commencé en 1748 sur un projet de l'architecte Lorenzo Boschetti (à qui l'on doit également l'église de San Barnaba) mais personne ne connaît les circonstances précises qui ont amené à ne pas le terminer. L'argent a probablement dû manquer à un certain moment à moins que, d'après ce que l'on raconte, la puissante famille Corner, qui vivait dans le palais d'en face, ne se soit opposée à la construction d'un édifice qui serait devenu plus grand et plus beau que le sien. On peut par ailleurs supposer que le destin de l'édifice ait été lié à celui du palais gothique contigu, démoli au début du vingtième siècle à cause des dommages structuraux provoquées par les fondations profondes du palais Venier dei Leoni.
 

On ne sait pas non plus comment le nom du palais a pu être associé aux lions. Il parait qu'un lion vivait autrefois dans le jardin mais il est plus probable que le nom dérive des têtes de lion en pierre d'Istrie qui décorent la façade au niveau de l'eau.